Parrainé un enfant au Togo

    

Nous avons accueillis une quarantaine d’enfants dans le besoins d’être parrainé mais jusque là,

les gens préfèrent aider ponctuellement tout le groupe d’enfants dans le parrainage

 collectif, ce qui est bien. Néanmoins nous vous présentons aussi le parrainage

 individuel qui  a aussi son avantage à garder un contact personnel avec l’enfant 

parrainé.

Dans l'école primaire Publique de Noépé au Togo


les enfans qui viennent manger  à l'école, sont des orphelins. Avant ils n'allaient pas tous à l'école.
Les tuteurs n'arrivaient pas à s'occuper d'eux et  ils deviennent la plus part des enfants délinquants dans la rue. Or l'éducation et le travail sont importants pour le développement d'un peuple.

La mis en place  de la prise d'un repas par jour à l'école,  permet de les encourager à allez à l'école pour améliorer leur avenir par l'éducation nationale togolaise.

Une école d'alphabétisation; le planning familial et de formation est prévue pour les jeunes mamans et les jeunes déscolarisés.


Le Togo comptait en 2013 environ 6,2 millions d’habitants, dont 13% (environ 750 000) âgés de 15 à 20 ans. La forte croissance démographique amène des projections 2025 où ces chiffres devraient être augmentés de 50%. Le PIB/hab. pour 2010 est égal à la moyenne des pays ouest-africains (510 USD/an/hab).

 Les statistiques internationales placent le Togo parmi les pays aux plus forts taux de scolarisation dans le supérieur en Afrique de l’Ouest avec le Bénin (et dans une moindre mesure le Ghana et la Guinée). L’éducation y est néanmoins sélective et souvent peu suivie, et les dernières statistiques des ministères concernés indiquaient :

 

1,3 millions d’enfants au primaire

·     400 000 au secondaire général 1er cycle (équivalent collège français)

·     156 000 aux cycles suivants, partagés entre :

123 000 au secondaire général 2ème cycle (équivalent lycée « généraliste » français)

33 000 dans l’enseignement technique et professionnel

 Malgré les efforts du gouvernement, les dispositifs de formation professionnelle, technique et des adultes sont fortement dégradés et les formations offertes ne répondent pas aux besoins du domaine du travail (30 700 jeunes en formation soit moins de 10% des sortants du primaire et du collège).  

Cette composante scolaire de formation professionnelle  ne représente en Afrique subsaharienne que 5% environ des élèves scolarisés dans le secondaire, contre 25% en Europe. Ce qui place d’ailleurs le Togo à un échelon supérieur.

Les adultes n’ayant pas été scolarisés et/ou n’ayant pas d’activité (formelle ou informelle) ne sont pas pris en charge dans le cadre des formations ou apprentissages mis en place.




Création de site internet: Cianeo